Accueil - Communauté de communes Bretagne romantique

Le très haut débit

imprimer la pageenvoyer à un amis'abonner aux flux RSSpartagerréduire la taille des caractèresAugmenter la taille des caractères

Présentation du projet « Bretagne Très Haut Débit »

Validé par la Conférence numérique régionale en avril 2011, le projet Bretagne Très Haut Débit a pour ambition de couvrir l’intégralité de la Bretagne d’une infrastructure en fibre optique.

L’objectif, avec l’association de la Région, de l’Etat, des Départements, des agglomérations et des intercommunalités, est de mettre en place pour la fin 2011, une structure de gouvernance unique pouvant définir les conditions de partenariat avec les opérateurs privés.

Ce chantier se déroulera progressivement sur 20 ans avec, à l’horizon 2030, des terminaisons de fibre optique dans tous les foyers bretons.

Pourquoi ?

Beaucoup de zones aujourd’hui sont encore mal desservies, ce qui n’assure pas l’égalité à l’accès à Internet pour tous.

Cependant, les usages du numérique touchent tout le monde, que ce soit pour le travail, la citoyenneté, les loisirs, ou encore pour renforcer des liens sociaux.

Il faut donc empêcher une fracture territoriale entre les zones dites rentables, déjà desservies par les opérateurs privés*, et les zones non connectées à Internet, ou très faiblement, dont les opérateurs se soucient peu.

L’intervention du secteur public a donc pour but de compléter celle du privée, en mutualisant les compétences et les investissements.

Calendrier

Le calendrier possède donc deux dates finales :

  • Dès 2012, des déploiements progressifs de ces nouveaux réseaux permettront de desservir des zones prioritaires et certains sites d’intérêt éducatif, économique, ou de service public.
  • A l’horizon 2025, le 100% Très Haut Débit accessible à tous (100 Mbits/s), soit des débits de 30 à 50 fois supérieurs à ceux mesurés aujourd’hui.
  • A l’horizon 2030, la fibre optique pour tous les foyers Bretons.

Quels coûts ?

Le projet nécessitera de mobiliser environ 2 milliards d’euros de ressources sur 20 ans en mobilisant des infrastructures existantes ou en en construisant de nouvelles.

Il faut souligner que les tarifs devront être accessibles et égaux pour tous les utilisateurs sur l’ensemble du territoire.

* Soit 10% du territoire et 40% de la population bretonne, selon des hypothèses émises fin 2010.

Ressources

Documents publics à télécharger