Accueil - Communauté de communes Bretagne romantique

La transition énergétique

imprimer la pageenvoyer à un amis'abonner aux flux RSSpartagerréduire la taille des caractèresAugmenter la taille des caractères

Vers une transition énergétique, écologique et climatique

C'est quoi la transition énergétique ?

La transition énergétique désigne une modification profonde des modes de production et de consommation de l'énergie. Elle résulte de l'évolution des technologies et du prix des ressources naturelles, mais aussi d'une volonté politique des gouvernements et des populations, qui souhaitent réduire les effets négatifs de ce secteur sur l'environnement.

Une réflexion sur nos modes de production d'énergie

La transition énergétique, c'est passer du système énergétique actuel, reposant sur l'utilisation de ressources non renouvelables, vers un mix énergétique basé principalement sur des ressources renouvelables. Cela implique de :

  • développer des solutions de remplacement des combustibles fossiles (pétrole, charbon, gaz naturel : ressources limitées et non renouvelables à l'échelle humaine) et de réduction progressive des combustibles fissiles (les matières radioactives telles que l'uranium et le plutonium),
  • et de les remplacer par des sources d'énergies renouvelables (éolien, solaire, méthanisation,...) pour la quasi-totalité des activités humaines (transport, industrie, éclairage, chauffage, etc.).

La limitation des gaz à effet de serre pour le climat

L'idée est également de tendre vers la réduction de la part des énergies productrices de gaz à effet de serre : le changement climatique sur lequel alerte le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) est en effet une priorité.

Une nécessaire adaptation des comportements de chacun

La transition énergétique inclut aussi une réduction de la demande d'énergie obtenue notamment au moyen d'une amélioration de l'efficacité énergétique des bâtiments et des technologies, et par un changement des modes de vie. C'est donc aussi une transition comportementale et sociotechnique, qui implique une modification radicale de la politique énergétique.

La loi « Transition Energétique pour la Croissance Verte » ou LTECV

En France, à la suite du Grenelle de l'Environnement, un débat national décentralisé dans les régions a été lancé le 24 janvier 2012, piloté par le Conseil national du débat sur la transition énergétique, pour aboutir à une loi adoptée le 17 août 2015. Portée par Ségolène Royal, Ministre de l'Environnement, de l'Energie et de la Mer, chargée des Relations internationales sur le climat, la LTECV décline 6 grands objectifs :

  1. Réduire les émissions de gaz à effet de serre de 40% en 2030, par rapport à 1990,
  2. Diminuer de 30% la consommation d'énergies fossiles en 2030, par rapport à 2012,
  3. Porter à 32%, en 2030, la part des énergies renouvelables et à 40% la part de la production d'électricité,
  4. Diviser par deux la consommation finale d'énergie d'ici à 2050,
  5. Baisser de 50 % la part de déchets mis en décharge à l'horizon 2025,
  6. Ramener la part du nucléaire à 50% de la production d'électricité d'ici à 2025 en diversifiant la production d'électricité.

Les secteurs suivants sont directement concernés :

  • La rénovation des bâtiments,
  • Le développement des transports propres,
  • La lutte contre les gaspillages et la promotion de l'économie circulaire,
  • Le déploiement des énergies renouvelables,
  • Le renforcement de la sécurité nucléaire et de l'information des citoyens,
  • La simplification et la clarification des procédures,
  • L'action conjointe des citoyens, des entreprises, des territoires et de l'Etat.