Accueil - Communauté de communes Bretagne romantique

Lien vers...

Les milieux aquatiques

L'eau potable

Zoom sur la loi LABBE : page en construction !

L'assainissement collectif

L'assainissement non collectif

L'eau

imprimer la pageenvoyer à un amis'abonner aux flux RSSpartagerréduire la taille des caractèresAugmenter la taille des caractères

La gestion du petit et du grand cycle de l'eau

C`est quoi le cycle de l'eau ?

La communauté de communes mène des actions à la fois sur le grand cycle et sur le petit cycle de l'eau. Ces actions visent à préserver, voire améliorer, la qualité de l'eau que nous buvons et également à rétablir le bon fonctionnement des milieux aquatiques qui ont pu être remaniés par l'homme de manière inappropriée (cours d'eau, mares, marais,...).

Le grand cycle de l'eau

Le grand cycle de l'eau correspond au circuit de l'eau, de la goutte d'eau de pluie qui tombe sur le sol jusqu'à son arrivée dans la mer. Entre ces deux moments, différentes étapes jalonnent son voyage ! Elle peut s'infiltrer dans le sol et recharger les nappes d'eaux souterraines ou ruisseler en surface et s'évaporer naturellement dans l'atmosphère avant de recharger les nuages par condensation. Un nouveau cycle débutera alors avec comme point de départ les précipitations (la pluie, la neige, la grêle...).

Le grand cycle de l'eau est un cycle naturel. Il s'oppose au petit cycle de l'eau, ou cycle technique de l'eau.

Le petit cycle de l'eau

Dans le petit cycle de l'eau, l'intervention de l'homme y est prépondérante et permet à tout un chacun en France de disposer d'une eau de qualité pour boire, se laver, cuisiner...

Tout démarre donc par le pompage d'eau naturelle dans les cours d'eau ou les nappes souterraines : l'eau sera traitée en usine pour être rendue potable. Elle sera distribuée dans les habitations, les usines, les écoles, les exploitations agricoles... et utilisée par tous. L'eau que nous utilisons est ensuite rejetée dans des canalisations (et non pas directement dans la rue comme ce fût le cas par le passé !). Elle est alors chargée de différents éléments indésirables et doit être traitée avant d'être rejetée au milieu naturel. C'est l'assainissement, qui s'effectue au niveau des centres villes dans des stations d'épuration et dans les campagnes dans des dispositifs individuels. L'eau est ensuite infiltrée dans le sol en place, rejetée dans des fossés ou cours d'eau. Des expérimentations effectuées à travers le monde et en France permettent aujourd'hui de réutiliser cette eau.