Actionnaire des Survoltés

La Communauté de communes Bretagne romantique a choisi de prendre une part active au développement de la cooperative des Survoltés qui travaille en faveur de la transition énergétique et écologique du territoire.

Logo des survoltés cooperative de la Bretagne romantique oeuvrant pour le développement durable du territoire

La Bretagne romantique actionnaire des “Survoltés”

En cohérence avec la mise en place de son Plan Climat Air Energie des Territoires (PCAET) et dans la perspective de créer de nouvelles richesses locales grâce au développement d’activités écoresponsables et à visée non-spéculative, le Conseil Communautaire de la Bretagne romantique a décidé, lors de sa réunion du 20 juin 2019,  d’acquérir 150 parts sociales de la Coopérative “Les Survoltés”.

Pourquoi ce choix?

La crise climatique et l’épuisement des ressources sont au cœur des enjeux énergétiques : impacts environnementaux, hausse des prix de l’énergie…

La réduction des consommations énergétiques et le développement des énergies renouvelables sont maintenant incontournables.  En France, l’organisation
de l’énergie reste centralisée : les citoyens sont consommateurs, sans influence sur la chaîne de l’énergie dans sa globalité.

Dans ce contexte, la Coopérative Les Survoltés, basée à Guipel, propose un modèle éthique, solidaire et responsable de la gestion de l’énergie, pour

  • promouvoir les comportements sobres en énergie,
  • développer les énergies renouvelables,
  • rapprocher les lieux de production des lieux de consommation
  • offrir à chaque citoyen la possibilité d’investir dans des moyens de production.

L’objectif ?

La réappropriation citoyenne, collective et écologique des enjeux énergétiques.

 

Les Survoltés, un modèle économique citoyen

La coopérative des Survoltés est née fin 2018. L’entreprise, une Société Coopérative d’Intérêt Collectif, s’appuie sur le multi-sociétariat.

L’actionnariat est ouvert à toute personne physique ou morale de droit privé et aux collectivités locales jusqu’à 50% du capital. Le capital de la société est apporté par les différents associés qui achètent des parts sociales. Une part vaut à 20 €. Selon les principes des coopératives, 57,5% minimum des résultats sont maintenus dans la société sous forme de réserves impartageables, pour alimenter la trésorerie ou être investis dans le développement de l’activité de la coopérative.

A chacun de ses projets, un large panel d’acteurs, tous issus du territoire, est impliqué :

  • salariés,
  • producteurs,
  • usagers,
  • bénévoles,
  • bénéficiaires,
  • collectivités publiques,
  • entreprises,
  • associations,
  • particuliers.

 

Ainsi, La coopérative “Les Survoltés”, par l’épargne populaire, produit des biens et services afin de promouvoir une démarche de sobriété et répondre aux défis du territoire.

Dans le contexte actuel, la SCIC œuvre en faveur de la transition écologique en valorisant les énergies durables, renouvelables et citoyennes.

 

Vous aussi soutenez "Les Survoltés"

Particulier, entreprise, association…
tout le monde peut acquérir une part sociale de la Coopérative “Les Survoltés” et prendre part au défi de la transition que nous devons tous relever !

>>> Rendez-vous sur leur site internet pour trouver toutes les infos https://survoltes.com

Partager :