Christelle Harché féminise l’équipe technique communautaire

Depuis le 1er septembre, Christelle Harché est agente de voirie au sein de l’équipe technique de la Communauté de communes Bretagne romantique. Elle est la première femme à intégrer une équipe terrain. Ses qualités personnelles et professionnelles sont déjà appréciées.

Georges Dumas vice-président de la Bretagne romantique, Christelle Harcher, agente de voirie et Gaetan agent, chef du service, devant un camion du la Communauté de communes

Du monde du cheval à l’entretien des routes

Christelle Harché n’a pas la carrure d’un rugbyman et ne semble pas, de prime abord, taillée pour un poste que l’on a tendance à imaginer pour un homme. Mais sa motivation, son savoir-être et son parcours professionnel correspondent aux besoins du service voirie ainsi qu’à la mission de service public dévolue à la Communauté de communes.

Christelle a travaillé de nombreuses années dans le monde du cheval, où elle entraînait des trotteurs français. La structure qui l’employait ayant des difficultés financières, elle a dû la quitter. Mais vivant sur le territoire, avec son propre élevage de chevaux, elle recherchait un emploi proche de chez elle.

De par son métier au contact des chevaux, Christelle a l’habitude de manier du matériel technique, parfois lourd, d’être sur le terrain été comme hiver. Elle connaît les contraintes inhérentes à ce type d’emploi. Travailler dans une équipe exclusivement masculine lui a-t-elle fait peur ? « Pas du tout. Je ne me suis même pas posée la question. J’ai été très bien accueillie et je me suis rapidement intégrée »

Une candidate qui a fait l’unanimité

Georges Dumas, Vice-Président en charge de la voirie à la Communauté de communes Bretagne romantique, et Gaétan Anger, responsable du service s’accordent sur un point. Homme ou femme, il n’y a pas de différence. Seule candidature féminine au poste, motivée et dynamique, le jour de l’entretien, elle a vraiment fait la différence ! « Une femme au sein de l’équipe, pour moi, c’était un souhait. La diversité c’est bon. Une femme apporte à l’équipe » explique Gaétan Anger. Pour Georges Dumas « La féminisation est partout. Quelque soit le poste, il faut passer au-delà des clichés de genre. Il doit en être de même sur les postes traditionnellement occupés par des femmes ».
Christelle assurera notamment, en binôme avec un autre agent des services techniques, le fauchage des bords de route qui est actuellement en cours sur le territoire de la Bretagne romantique et qui devrait s’achever fin décembre.

Partager :