Le soutien au tissu économique

Depuis la mi-mars, la communauté de communes Bretagne romantique est aux côtés des entreprises de son territoire pour les aider à faire face à la situation.

Aller vers les entreprises

Dès les premiers jours qui ont suivi la fermeture de nombreux établissements économiques, la communauté de communes a contacté les chefs d’entreprises du territoire pour faire un accompagnement personnalisé.
Au total, sur les deux mois de confinement, plus de 200 entreprises du territoire ont été appelées, afin de les orienter parmi les mesures de soutien de l’Etat, d’écouter leurs problématiques et de trouver un interlocuteur adapté.

200 >>> c’est le nombre d’entreprises contactées entre mi-mars et fin avril

 

Diminuer les charges fixes

Le jeudi 19 mars, la Bretagne romantique suspendait, jusqu’à fin mai, les loyers des entreprises installées dans ses bâtiments : ateliers relais et espace entreprises. Les élus vont étudier la situation économique des locataires afin d’adapter les échéanciers de paiement au plus près de leurs problématiques, certaines entreprises ayant pu poursuivre leur activité en télétravail quand d’autres ont dû totalement la stopper.

7000€ >>> montant des loyers non perçus par la CCBR au 31 mai 2020

 

Poursuivre les projets

Le Pass Commerce et Artisanat finance les projets d’investissement des entreprises du territoire. En temps normal, cette aide leur est versée une fois le projet achevé. Il a, de façon exceptionnelle, été débloqué à 90%, en amont des projets, pour permettre leur réalisation, pallier aux problèmes de trésorerie des structures et soutenir l’activité économique.

42 000€ >>> montant versé aux entreprises dans le cadre du Pass commerces et artisanat au 30/04

 

Soutenir le milieu associatif

Le milieu associatif, avec l’annulation de tous les rassemblements, au moins, jusqu’à la mi-juillet, se trouve lui aussi en difficulté. Pourvoyeur d’emplois et source de dynamisme, il n’a pas été oublié dans les leviers activés. Les subventions aux associations partenaires de la Bretagne romantique, votées au budget 2020, ont été versées sans contreparties, que les projets aient été reportés ou annulés.

157 600 € >>> montant des subventions aux associations culturelles

 

Débloquer des fonds de soutien aux entreprises en difficulté

Les collectivités de toute la Bretagne, à l’appel de la Région, se sont mobilisées pour créer un fonds de résistance en vue de soutenir les entreprises de moins de 10 salariés qui constituent l’essentiel du tissu économique breton.
La Région, le Département, la Banque des Territoires et la CC Bretagne romantique ont abondé ce fonds à hauteur, chacun, de 2€ par habitant. Cela représente donc, au total, 280 000€ injecté auprès de nos entreprises, dont 70 000€ par la Communauté de communes.

70 000€ >>> montant versé par la CCBR pour soutenir le Fonds de résistance breton

 

Permettre la reprise de l’activité

Chaque corps de métier se doit de respecter un protocole sanitaire strict pour pouvoir travailler. Un des éléments clés de ce protocole est le port de protections limitant la propagation du virus, lorsque les mesures de distanciation sociale ne peuvent pas être respectées.
Cela représente un coût non négligeable pour les entreprises. C’est pour les aider que la CCBR a acquis 2600 visières, produites par les établissements Glory, afin de les distribuer gratuitement aux entreprises, commerces et associations ayant des salariés.

2600 >>> C’est le nombre de visières destinées au tissu économique, soit un budget de 5000€ pris en charge par la CC

 

Partager :