Conseiller(ère) en Energie du Patrimoine Public (CEPP)

Le dispositif de conseil en énergie partagé développé par le département d’Ille et Vilaine depuis 2009 a pris fin au 1er janvier 2019. Dans un contexte de transition énergétique et d’écriture des Plans Climat Air Energie Territoriaux (PCAET), les communautés de communes Bretagne romantique (25 communes – 35 000 habitants) et Côte d’Emeraude (9 communes – 30 000 habitants), inscrites dans le Pays de Saint Malo, souhaitent poursuivre ces missions au travers d’un service unifié. Pour la poursuite du service de Conseil en Energie du Patrimoine Public, la communauté de communes Bretagne romantique recrute un Conseiller en Energie du Patrimoine Public (CEPP) qui interviendra dans le cadre d’une mission de 3 ans sur : - La CC Bretagne romantique (CCBR) à raison de 2 jours / semaine sur le patrimoine public de 12 communes souhaitant bénéficier du service, - La CC Côte d’Emeraude (CCCE) à raison de 3 jours / semaine sur le patrimoine public des 9 communes et de l’intercommunalité. Conditions de travail - Rémunération basée sur la grille des techniciens – Régime indemnitaire, tickets restaurants, Comité des Œuvres Sociales, participation employeur mutuelle. - Poste ouvert aux fonctionnaires en disponibilité et le cas échéant aux contractuels - Temps complet (35 heures) - Poste basé à La Chapelle aux Filtzméens et à Pleurtuit (35) avec déplacements sur tout le territoire. - Poste pouvant nécessiter de travailler exceptionnellement en soirée ou le week-end pour participer aux réunions et évènements ou assurer les animations. - Permis B obligatoire

Poste à pourvoir : 1er Novembre 2019

Contact :

Lettre de candidature + CV à adresser par courrier à Monsieur le Président

avant le Vendredi 6 Septembre 2019

Communauté de Communes – Bretagne Romantique

22 rue des coteaux

35190 La Chapelle aux Filtzméens – Mail : rh@bretagneromantique.fr

Pour tout renseignement complémentaire

Mélanie Chesnais (CCBR) – Responsable du service Environnement : m.chesnais@bretagneromantique.fr – 02 23 16 45 47

Missions

Sous la responsabilité de la responsable du service Environnement de la CCBR et de la CCCE, le (la) CEPP est amené(e) à travailler en collaboration avec les services et les élus communaux et communautaires. Il (elle) est en charge de l’accompagnement des collectivités adhérentes pour la gestion d’un patrimoine public énergétiquement sobre.

Diagnostic et suivi de l’existant (état des lieux du patrimoine, état et suivi des consommations…)

  • Inventaire du patrimoine et visites des bâtiments communaux et communautaires
  • Bilan énergétique annuel, suivi annuel des consommations et dépenses énergétiques du patrimoine
  • Campagnes de mesures : analyses de puissance, les relevés de température ou encore les analyses thermographiques
  • Analyse du comportement énergétique de la collectivité
  • Elaboration d’un programme pluriannuel d’actions hiérarchisées et chiffrées en vue d’une meilleure gestion et d’une diminution des consommations, des dépenses énergétiques et des émissions de gaz à effet de serre (optimisation tarifaire…)
  • Accompagnement des élus et services à la gestion courante du patrimoine (actions simples de réduction des consommations, programmation de travaux d’amélioration…)
  • Mise à disposition d’outils de suivi

 

Accompagnement sur l’ensemble des projets énergétiques du patrimoine

  • Soutien à la mise en place d’une stratégie énergétique communale
  • Développement des énergies renouvelables
  • Mise en œuvre du programme pluriannuel d’actions recommandé
  • Information sur les objectifs potentiels à atteindre, les solutions techniques envisageables, les financements possibles
  • Recherche de l’investissement/l’action la plus rentable au regard des économies attendues ou confort recherché

 

Appui aux projets dans le cadre d’une rénovation ou d’une construction neuve

  • Assistance à la définition de programmes de travaux
  • Accompagnement dans la réponse aux appels à projets / dossiers de demande de subventions liés à la performance énergétique
  • Relecture des documents émis par la maîtrise d’œuvre ou tout autre prestataire
  • Accompagnement de la collectivité pour les réunions concernant le projet
  • Accompagnement dans la constitution des dossiers de Certificats d’Economie d’Energie (identification des dépenses éligibles sur des travaux déjà effectués ou à venir, montage des dossiers en lien ou non avec un prestataire…)

Information et sensibilisation

  • Information sur les évolutions réglementaires
  • Sensibilisation et formation des équipes communales et usagers aux problématiques énergétiques, aux usages (notices, consignes d’utilisation), aux éco-gestes
  • Mise en réseau des élus du territoire pour créer une dynamique d’échanges
  • Participation ponctuelle aux évènements locaux autour des questions énergétiques
  • Participation au réseau d’échange régional des CEP (réunions, formations, ateliers…)
  • Mise en place des étiquettes énergétique des bâtiments

Profil attendu - Compétences requises

Il est attendu du CEPP :

  • Une formation technique BAC + 2 minimum, sur les thématiques de la maîtrise de l’énergie et du bâtiment.
  • Une maîtrise des enjeux de transition énergétique et de la performance du patrimoine public
  • Une connaissance précise de la thermique du bâtiment, des techniques de maîtrise de l’énergie, des énergies renouvelables, de la tarification de l’énergie, des acteurs et des filières et du contexte énergétique et environnemental actuel
  • Une bonne connaissance des bâtiments, des collectivités territoriales et de leur organisation
  • Une connaissance des mécanismes de valorisation des Certificats d’Economie d’Energie
  • Des compétences de gestion et de suivi de projet, d’organisation, de priorisation et de pédagogie, esprit d’initiative et rigueur méthodologique
  • Des capacités rédactionnelles, d’expression, de synthèse et d’argumentation écrite et orale ;
  • Des capacités relationnelles, à travailler en équipe et en aide à la décision
  • Des capacités de veille technique et réglementaire
  • Une maîtrise de la bureautique

Une expérience significative en tant que CEP, dans un Espace Info Énergie, un bureau d’études, dans une fonction similaire ou plus largement dans le secteur du bâtiment constitue un atout pour le poste. Une expérience dans le secteur public serait appréciée. Ce poste nécessite une bonne capacité d’adaptation aux évolutions du contexte local et des missions et au travail avec des interlocuteurs variés (élus référents, partenaires locaux, partenaires institutionnels). Le candidat devra faire preuve d’autonomie, de réactivité et de rigueur.

Partager :