Radon

La Communauté de communes Bretagne romantique (CCBR), en partenariat avec l’Agence Régionale de Sante (ARS) et le Pays de Saint Malo, mène, durant plusieurs mois, une grande campagne de sensibilisation et de mesure du risque Radon sur le territoire.

Le radon en quelques mots

Le radon est un gaz radioactif, incolore et inodore, d’origine le plus souvent naturelle. Il se forme par désintégration de l’uranium et du thorium naturellement contenus dans les roches ou le sol, notamment le granit. Il est la principale source d’exposition naturelle à la radioactivité, avec de fortes disparités géographiques.
Compte tenu de la structure granitique de la Bretagne romantique et de l’utilisation importante de cette roche dans les constructions anciennes, certaines communes de la communauté de communes sont particulièrement concernées par le risque radon.

Mesurer le radon chez les habitants

Si le risque radon est réel, cela ne signifie pas que toutes les habitations construites dans des zones à risque contiennent du radon.
Pour le savoir, la seule solution est d’effectuer des mesures durant la période de chauffage, de décembre à mars.
N’hésitez pas à faire partie des 200 habitants volontaires que la Bretagne romantique souhaite trouver, tout particulièrement si vous vous trouvez sur l’une des communes les plus à risques !

Le mardi 23 novembre,
une réunion d’informations et d’inscription
permettra à tous les habitants intéressés d’obtenir de plus amples informations sur ce risque potentiel et de s’inscrire à la campagne de mesures gratuites.

S'inscrire...

  • Vous souhaitez plus d’information ?
  • Vous souhaitez vous inscrire à la campagne de mesures ?

C’est simple comme un message envoyé à radon@bretagneromantique.fr

Partager :