Accueil - Communauté de communes Bretagne romantique

La biodiversité et le patrimoine naturel / Les sites naturels

imprimer la pageenvoyer à un amis'abonner aux flux RSSpartagerréduire la taille des caractèresAugmenter la taille des caractères

Des sites naturels remarquables et des espèces à protéger

Entre forêt, canal et clocher d'église...

S'attarder en Forêt du Mesnil

Depuis 2001, la Communauté de communes participe à l'entretien et à la valorisation de la forêt dans le cadre d'un partenariat avec l'Office National des Forêts (ONF). Plusieurs sentiers de randonnées et d'interprétation sillonnent cette forêt domaniale.

Découvrir les « Etangs du Canal d'Ille et Rance » : 246 ha de sites naturels à préserver...

Les Etangs du Canal d'Ille et Rance sont situés sur les communes de Hédé - Bazouges, Dingé, Feins, et Marcillé - Raoul. Le Document d'Objectifs, qui sert de document de référence pour la gestion du site, a été validé le 12 décembre 2012. Les étangs constituent un site Natura 2000.

Natura 2000 en quelques mots...

La constitution du réseau Natura 2000 a pour objectif de maintenir la diversité biologique des milieux, tout en tenant compte des exigences économiques, sociales, culturelles et régionales dans une logique de développement durable, et sachant que la conservation d'aires protégées et de la biodiversité présente également un intérêt économique à long terme.

Les bordures d'étangs sont localement colonisées par des groupements de tourbières acides à sphaignes (habitat prioritaire - Etang de Hédé - Bazouges). Les principaux habitats dulcicoles d'intérêt communautaire sont des groupements des eaux oligotrophes avec des variations du cortège floristique d'un étang à l'autre, assurant à l'ensemble une complexité et une diversité remarquable.

Ces milieux accueillent en particulier le Coléanthe délicat (espèce d'intérêt communautaire), ancienne relicte circumboréale présente en France uniquement dans l'ouest et considérée comme rare sur la totalité de son aire de répartition. A noter également les habitats d'étangs eutrophes, aux eaux souvent proches de la neutralité, où la végétation flottante tend à envahir les zones d'eau libre.

Ce site compte également une population de Triton crêté, espèce d'intérêt communautaire inféodée aux mares, temporaires ou permanentes. Ces étangs jouent par ailleurs un rôle important pour l'accueil de l'avifaune migratrice stricte ou hivernante, notamment lors des vagues de froid (anatidés, Harles sp., limicoles).

Observer les Grands Murins des combles et clocher de l'église de Dingé

Le clocher de l'église de Dingé abrite une colonie de mise-bas de Grands Murins (Myotis myotis), une espèce de chauve souris à sauvegarder. Le clocher fait l'objet d'une protection particulière : un arrêté préfectoral le définit comme zone de protection de biotope depuis 2014.

Flâner le long du Canal d'Ille et Rance

Ouvert à la navigation en 1837, long de 85 km de Saint-Samson (Côtes d' Armor) à Rennes (Ille et Vilaine) et rythmé par 48 écluses, le Canal d'Ille et Rance est caractéristique de la Bretagne romantique. A Hédé - Bazouges, où il franchit le bief de partage, il est entièrement artificiel.

Le Canal d'Ille et Rance traverse 6 communes de la Bretagne romantique où des haltes nautiques ont été aménagées afin de préserver les sites, tout en les rendant attractifs et pratiques pour les utilisateurs.

Une voie verte, qui relie Saint Malo à Arzal, permet aux cyclistes et randonneurs de longer le Canal. Le « Circuit du Canal » Vélo Promenades® de la Bretagne Romantique permet aussi de découvrir ce patrimoine naturel et architectural.

Le site des 11 écluses à Hédé-Bazouges, est un des hauts-lieux du tourisme du département. Les 11 écluses, qui rappellent les marches d'un escalier, sont nécessaires au franchissement d'un dénivelé spectaculaire : 27 mètres sur une distance d'un peu plus de 2 kms. L'une des maisons éclusières accueille la Maison du canal, un musée qui retrace 2 siècles d'histoire du canal et de la batellerie fluviale.

Cheminer le long de la Rigole de Boulet

La Rigole alimentait autrefois le Canal d'Ille et Rance. Elle part de la Chaussée de l'étang sur Feins et se jette dans le Bief de partage des eaux à Villemorin à Guipel, à seulement 4,7 km à vol d'oiseau...mais à 17 km en suivant la courbe réelle de la rigole ! Elle est appelée familièrement « l'écoulement » par les Dingéens. Au coeur de nombreuses anecdotes locales, elle témoigne des anciennes conditions de vie des habitants.

Depuis 2008, un circuit pédagogique, partant du bourg de Dingé, offre une belle promenade commentée. Un carnet aventures permet aux enfants de découvrir le site de façon ludique, de la documentation existe également pour les adultes. Ces documents sont disponibles gratuitement dans les lieux suivants : mairie de Dingé, office de tourisme de Combourg et de Tinténiac.

La commune de Dingé et une association locale « Dingé Patrimoine » veillent sur la Rigole de Boulet afin de la préserver et de faire connaître ses nombreux atouts. mairie de Dingé.